Ghana :: KENTE :: Le tissu des rois.

Le « Kente » c’est un tissu africain que vous avez forcément vu quelque part. Sans forcément connaître son nom.

Aujourd’hui j’ai envie de vous en parler un peu plus. J’ai moi-même appris pas mal de choses en faisant des recherches sur ce tissu que je vois partout et qui était toujours le plus cher quand je faisais mes achats-tissus au marché d’Accra. C’est aussi un tissu que je n’ai jamais porté par respect pour sa signification et aussi un peu parceque je ne me suis jamais sentie capable de déambuler en ville vêtue de Kente de la tête aux pieds. Ca changera peut-être un jour, qui sait? mais ce n’est pas le sujet de cet article 🙂 .

Vous l’aurez compris, KENTE c’est le nom de ce tissu coloré et spécial dont les origines datent du 12ème siècle et qui nous vient du peuple Ashanti du Ghana ( on le retrouve également chez le peuple Ewe du Togo). Ce tissu était à l’origine porté exclusivement par les rois, les reines, et les figures importantes de l’État ghanéen lors des cérémonies et des grandes occasions. Chaque roi Ashanti créait son propre design Kente après consultation de ses maîtres tisserands. Le design Kente du roi devait être choisi avec beaucoup de soin parce que son modèle et sa signification seraient éternellement associés à ce roi.

Ashanti-gold-rings-and-bracelets-Photo-Loco-moda

Le Kente tire son nom du terme « kenten » qui signifie « panier », parceque sa confection et son allure rappellent celle du panier. Chaque motif est unique et a son propre nom. Les tisserands utilisent des couleurs vives et des conceptions complexes pour célébrer la profonde signification philosophique du tissu ou son histoire. Parlant d’histoire, le Kente raconte avec classe l’ histoire du peuple Ashanti , (notamment l’émergence de ces différents royaumes Ashanti jusqu’à nos jours).

tumblr_o0ri8gwq8y1tl8xhqo1_500

Selon la légende Ashanti, deux agriculteurs Krugu Amoaya et Watah Kraban, du village de Bonwire, sont tombés par hasard sur une araignée appellée « Anansi »(on retrouvera cette araignée dans tous les contes traditionnels ghanéens) qui tissait sa toile. Emerveillés par la beauté de la toile, les agriculteurs sont retournés dans leurs villages bien décidés à essayer et de recréer cette toile d’araignée. Ils commencèrent par tisser avec différentes fibres de couleurs puis présentèrent leur tissu à l' »Ashanti Asantehene » ou roi Nana Osei Tutu (qui régna de 1701 à 1717) . Bien que selon la légende, le premier tissu kente ai été fait à partir de fibres de raphia, on le confectionnait par la suite avec de la soie, parfaite pour les rois de l’époque! ( XVIIe et XVIIIe siècles) . En effet, la soie, extrêmement coûteuse était importée dans les royaumes Ashanti par voie du commerce trans-saharien.

Aujourd’hui , le Kente n’est plus confectionné uniquement à partir de la soie, cette dernière à été remplacée par le coton. Il n’est également plus réservé aux rois mais est P1000542accessible à tous bien que son histoire et sa portée philosophique demeurent. Ce tissu est toujours confectionné suivant la méthode traditionnelle. Ce sont les hommes qui le tisse et dès l’age de 12 ans leurs garçons commencent à apprendre la technique pour plus tard reprendre le flambeau. Les tisserands travaillent de concert du matin au soir en extérieur, sur leur machines en bois et ils transmettent cet art à leurs fils de génération en génération. (Vous pouvez visiter différents sites de « Kente Weaving » au Ghana surtout dans la région Ashanti.)

De nos jours ce tissu noble est utilisé pour faire toutes sortes de tenues, les mariés l’affectionnent particulièrement, mais aussi les nouveaux designers et il est très prisé des touristes qui en achètent toujours lors de leur passage au Ghana ( le modèle que l’on retrouve partout et qui n’est pas cher est de moindre qualité; il s’agit de copies du motif Kente sur un tissu basique, pour le « vrai » Kente que l’on utilise toujours pour les grandes occasions, il faudra débourser!). Ce tissu est tout de même devenu populaire à l’échelle internationale et se retrouve dans les objets de décoration, les chaussures, les chapeaux, les tenues diverses,les tapisseries, bref vous trouverez forcément un objet en Kente ou un bout de ce tissu dans toutes les familles africaines de la diaspora ou du continent.

Si vous êtes férus d’histoire vous trouverez tout plein d’informations supplémentaires sur le Kente dans les ouvrages suivants :

L’étoffe de l’africanité de Sarah Fila-Bakabadio

Kente Cloth; Introduction to History de Ernest Asamoah-Ya

Ansansi the spider (various books)

Détour en image chez des tisserands au Ghana et au Togo :

A bientôt 🙂 !

Article : IwannAfree pour Tyitelle Wax Your Life

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s